Le vocabulaire de la couture lingerie

Vocabulaire couture lingerie

As-tu déjà été bloquée, voire même un peu perdue face à la complexité d’un tuto couture, en particulier quand il s’agit de vocabulaire couture lingerie ?

Rassure-toi, nous sommes toutes passées par là !

Car la couture lingerie regorge de nombreux termes techniques. Ils ne sont pas compliqués… Mais tu dois connaître et comprendre leur signification pour réussir sereinement à coudre ta jolie lingerie ! 

Pour t’aider à y voir plus clair, ci-dessous, je te propose d’explorer avec moi le vocabulaire de la couture lingerie. Nous y découvrirons la signification de tous les termes techniques utilisés sur ce Site. 

Ensuite, grâce à tout ce vocabulaire technique… Tu auras toutes les clefs pour progresser sereinement dans la réalisation de ta lingerie cousue main ! 

Sommaire

Les termes couture lingerie commençant par un A

Vocabulaire couture lingerie

Agrafe (ou attache) : 

Composée d’une partie mâle (avec des crochets) et d’une partie femelle (avec des œillets), l’agrafe te permet de fixer ensemble deux parties d’un vêtement. En Couture Lingerie, tu l’utilises principalement pour fermer tes soutiens-gorge, porte-jarretelles et bustiers. Les agrafes lingerie sont vendues à la pièce (dans de nombreuses dimensions) ou au mètre.

Tu te demandes comment choisir tes agrafes lingerie ? Alors, ne manque pas la section “Annexes” du Carnet Couture Lingerie. Tu y trouveras toutes les informations nécessaires pour faire les bons choix, quel que soit ton projet couture !

  

Aiguille double (ou aiguille “jumelée”) : 

Il s’agit de deux aiguilles machine montées sur une seule tige. Grâce à l’aiguille double, et en sélectionnant le point droit de ta machine, tu peux coudre simultanément deux lignes parallèles. La couture réalisée est légèrement élastique et te permet d’imiter le point des recouvreuses. En Couture Lingerie, tu l’utilises pour les finitions de tes sous-vêtements en maille : ourlet, pose d’élastique ou de colletage… 

 

Aisance :

L’aisance, c’est l’espace supplémentaire qui est ajouté lors de la conception d’un vêtement pour garantir confort optimal et liberté de mouvement. En Couture Lingerie, l’aisance est une notion très importante, car tes dessous doivent être suffisamment amples pour être confortables… Mais pas trop pour rester ajustés et invisible sous tes autres vêtements !

Tu aimerais comprendre comment l’aisance te permettra d’améliorer le fitting de tes créations lingerie ? Alors la partie “Annexes” du Carnet Couture Lingerie est faite pour toi ! (je t’y explique tout en détail.)

 

Ajouré (tissu) :

Que ce soit à cause de sa structure, ou parce qu’il a été rebrodé, un tissu ajouré présente des ouvertures à sa surface. Qu’il s’agisse de tulle, de broderie ou de dentelle, les tissus ajourés sont souvent utilisés en Couture Lingerie pour créer de la légèreté et des jeux de transparence.

 

Ajustable : 

Un élément ajustable peut être modifié pour s’adapter à ta morphologie, sans que tu n’ais besoin de découdre ou retoucher ton vêtement. Même si tu couds tes dessous “sur mesure”, les bretelles et les dos de tes soutiens-gorge (qu’ils soient avec ou sans armature) doivent absolument être ajustables. Pour cela, tu utilises des agrafes réglables, des œillets et des anneaux régleurs. 

 

Allongement :

C’est la capacité d’un tissu ou d’un élastique à s’étirer, puis reprendre sa forme initiale. L’allongement d’un tissu détermine son élasticité (calculée en pourcentage). Un tissu ayant une bonne faculté d’allongement permet à ta lingerie de te suivre dans tes mouvements tout en conservant sa forme et son soutien tout au long de la journée.

Pour mieux comprendre la notion d’allongement et d’élasticité, rdv dans la section “Annexes” de ton Carnet Couture Lingerie.

 

Amovibles : 

Un élément “amovible” peut être facilement retiré et replacé sans avoir à découdre ou à ajuster ton vêtement. Tu as ainsi plus de flexibilité et de possibilités de personnalisation avec tes dessous cousus main. En couture lingerie les éléments qui peuvent être amovibles sont généralement : les bretelles ou les coques de soutien-gorge, les attaches de porte-jarretelles.

 

Ampliforme (soutien-gorge) : 

Grâce à ses bonnets en mousse, le soutien-gorge ampliforme est spécialement conçu pour offrir un galbe harmonieux et augmenter visuellement la taille de la poitrine. Contrairement à un push-up, qui cherche à créer un décolleté plongeant, l’ampliforme se concentre sur l’augmentation générale du volume de la poitrine. Il t’assure ainsi une apparence plus pleine et généreuse tout en gardant un porté “naturel”.

 

Aplatir une couture :

En couture, “aplatir une couture” signifie utiliser la chaleur et la pression d’un fer à repasser pour la rendre plate et lisse. Dans l’idéal, il faut que tu aplatisses chaque couture juste après l’avoir réalisée. Ainsi, les étapes de couture suivantes sont facilitées et tu es sûr(e) d’obtenir des finitions nettes et bien plates.

 

Appliqué :

En couture, un “appliqué” (ou application) est une technique de décoration textile où des ornements de formes spécifiques sont cousus sur un vêtement pour créer des motifs plus ou moins complexes. Les applications sont souvent réalisées une fois le vêtement entièrement cousu… Mais tu peux aussi, si ton design le permet, les faire sur tes pièces coupées. Emblématique de la lingerie rétro, les appliques sont souvent utilisés en Couture lingerie pour ajouter de jolis motifs brodés sur tes créations.

 

Apprêt :

Un apprêt est un traitement chimique appliqué à la surface d’un tissu pour lui conférer des caractéristiques spécifiques. Que ce soit pour améliorer leur douceur… Les rendre antistatiques ou antibactériens… Les tissus lingerie sont fréquemment traités avec des apprêts. Laver tes coupons avant de les coudre peut supprimer ces apprêts et rendre leur couture plus fluide et facile.

 

Armature (de soutien-gorge) : 

C’est un fil métallique en arc de cercle qui est placé à la base des bonnets d’un soutien-gorge. Son ajout permet de fournir un soutien plus ferme et de donner une forme structurée à la poitrine. 

Tu te demandes comment choisir tes armatures de soutien-gorge ? Alors, ne manque pas la section “Annexes” du Carnet Couture Lingerie. Tu y trouveras toutes les informations nécessaires pour faire les bons choix, quel que soit ton projet couture !

 

Armure (de tissu) :

L’armure du tissu fait référence à la manière dont les fils de chaîne (longitudinaux) et les fils de trame (transversaux) sont entrelacés pour former les tissus « rigides ». L’équivalent de l’armure pour les tissus tricotés est généralement appelé “point” ou “structure de tricot”. Les armures que l’on utilise le plus en couture lingerie sont : l’armure toile (batiste, popeline, viscose Chally) et l’armure satin.

 

Assemblage :

C’est l’action consistant à coudre ensemble les différentes pièces d’un vêtement. En Lingerie, les coutures d’assemblage sont principalement réalisées avec le point droit (pour les matières rigides) ou le point de surjet (pour les matières tricotées ou élastiques).

Le vocabulaire de la couture lingerie : les mots en B

Vocabulaire couture lingerie

Babydoll :

Provenant d’un film de 1956 portant ce titre, le mot “babydoll” désigne une courte chemise de nuit ample, légère et souvent transparente. Fréquemment décorées de dentelle ou de rubans, les babydolls étaient particulièrement en vogue dans les années 1960 et 1970 auprès de jeunes femmes qui cherchaient à exprimer leur féminité de manière douce et ludique.

Pour découvrir les différentes pièces que tu peux réaliser en Couture Lingerie… Connaître leurs caractéristiques et difficultés techniques… Rdv dans la section “Annexes” de ton Carnet Couture Lingerie

 

Balconnet (soutien-gorge) :

Le balconnet est un type de soutien-gorge à armature caractérisé par un décolleté bas et horizontal qui expose délicatement le haut de la poitrine. Ce modèle permet de mettre en valeur ton décolleté tout en assurant un bon maintien, grâce à une bande sous le buste et des bretelles placées plus largement sur les épaules.

Pour en savoir plus sur les différents type de soutiens-gorge (qu’ils soient armaturés ou souples) et choisir le bon modèle selon ton niveau technique et ta morphologie, consulte les annexes de ton Carnet Couture Lingerie.

 

Baleine :

Le terme “baleine” trouve son origine dans l’utilisation historique des fanons de baleine pour fabriquer des tiges fines et rigides qui étaient ensuite insérées dans les coutures des corsets afin de leur donner de la structure et du maintien. Aujourd’hui, les baleines sont souvent optionnelles, mais toujours utilisées dans la confection des pièces corseterie (soutiens-gorge, corsets, porte-jarretelles).

 

Bandeau (soutien-gorge) :

Traditionnellement fait d’une bande de tissu s’enroulant autour de la poitrine, les bandeaux étaient déjà portés à l’Antiquité ! Aujourd’hui, le terme “bandeau” désigne également un soutien-gorge à armature de forme horizontale, sans bretelles (ou avec bretelles amovibles) et ayant des élastiques “anti-glisse”.

Si tu veux découvrir les divers types de soutiens-gorge, qu’ils soient rigides ou souples… Et réussir à sélectionner le modèle qui conviendra le mieux à ta morphologie et à ton niveau de couture… Alors, rdv dans les annexes du Carnet Couture Lingerie.

 

Bas :

Un bas est un type de chaussette haute, fine et maintenue à la taille par un porte-jarretelles. Ancêtres des collants modernes, les bas étaient traditionnellement confectionnés en soie. Aujourd’hui, ils sont souvent fabriqués en polyamide et leur finesse est mesurée en « deniers ».

 

Bas jarretière :

Aussi connu sous le nom de bas “auto fixant”… Le bas-jarretière, est un type de bas qui tient en place sans l’aide de porte-jarretelles, grâce à une bande élastique en silicone intégrée à son sommet. Cette bande adhère à la peau et t’’assure que tes bas restent bien place toute la journée.

 

Bâtir (couture) :

En couture, le terme “bâtir” fait référence à une méthode de couture provisoire réalisée à la main ou à la machine avec de larges points espacés. Que ce soit pour tes bretelles de soutien-gorge ou tes applications de dentelles, cette technique te permet de maintenir tes pièces de tissu et ta mercerie bien en place avant de les coudre de manière définitive sur ton dessous. 

 

Baguer (couture) : 

En couture, “baguer” signifie coudre de petits points serrés autour du bord d’une ouverture pour la renforcer et empêcher le tissu de s’effilocher. Couramment utilisée pour entourer les boutonnières, renforcer les œillets ou les attaches, cette opération est généralement effectuée à la main pour t’assurer une finition soignée et durable.

 

Biais : 

En couture, le biais désigne une bande de tissu coupée en diagonale par rapport au droit fil. Cette coupe confère à la bande une certaine élasticité et souplesse… Ce qui te permet de l’utiliser aussi bien pour finir les bords droits que les courbes ! Lorsque tu l’achètes manufacturé, le biais peut être simple (plié une fois) ou double (plié deux fois), t’offrant ainsi différentes options de finition selon tes projets couture. Les bais utilisés en lingerie sont généralement plus fins que sur les vêtements de dessus. Ils peuvent être utilisés pour finir les bords ou pour réaliser des passepoils contrastés sur tes pièces de nuit en tissu rigide (pyjamas, caracos, kimonos).

 

Bikini :

Dans sa version moderne, un bikini est un maillot de bain féminin composé de deux pièces distinctes : un haut et un bas. Il est conçu pour couvrir les parties essentielles du corps tout en laissant une grande partie de la peau exposée. Il a d’ailleurs été nommé “bikini” d’après l’atoll de Bikini, où des tests nucléaires avaient eu lieu, symbolisant l’impact explosif qu’il allait avoir sur la mode. Aujourd’hui, les bikinis sont généralement cousus dans des mailles spécifiques qui offrent une grande élasticité, un séchage rapide et une résistance aux produits chimiques présents dans les piscines.

 

Body :

Pièce emblématique de la Couture Lingerie, le body est un vêtement ajusté qui couvre le torse et l’entrejambe (où il est fermé à par des boutons-pression). Traditionnellement porté par les danseuses et les athlètes, il est aujourd’hui utilisé à la fois comme sous-vêtement, vêtement de sport et pièce de mode. Généralement en maille, le body se prête à toutes les fantaisies et se décline dans de nombreux styles.

 

Bonnet :

En Couture Lingerie, le terme “bonnet” désigne la pièce de tissu qui couvre et soutient le sein. Qu’il soit armaturé, rembourré, composé d’une seule ou de plusieurs pièces… Le bonnet est un élément clé pour assurer le confort et le maintien de tes pièces corseterie (soutien-gorge, bustier). Les tailles de bonnets sont généralement désignées par des lettres (A, B, C….) qui correspondent à des volumes de seins différents.

Pour en savoir plus sur les différents type de soutiens-gorge et choisir le bon modèle selon ton niveau technique et ta morphologie, consulte les annexes de ton Carnet Couture Lingerie.

 

Bonneterie :

La bonneterie désigne la fabrication de vêtements en maille (bas, chaussettes, collants…) sur des métiers circulaires de petite taille. Comme il s’agit d’une industrie très ancienne, traditionnellement réservée aux sous-vêtements, la bonneterie incluait également des bonnets et des coiffes (d’où son nom). Aujourd’hui, avec la popularisation des tricots 3D, le terme s’est élargi pour englober une gamme plus vaste de vêtements en maille (vêtements de sport, pulls légers)… 

 

Bouton :

Un bouton est un petit objet, souvent circulaire, plat ou bombé, utilisé pour fixer ensemble deux parties d’un vêtement par insertion dans une boutonnière ou une boucle. En Couture Lingerie, de petits boutons recouverts sont souvent utilisés pour accentuer l’inspiration rétro de dessous en satin. Dans ce cas, les boutons ont généralement un rôle plus ornemental que fonctionnel.

 

Boutonnière :

Qu’elle soit réalisée à la main ou à la machine… La boutonnière est une ouverture renforcée dans un tissu spécialement conçue pour accueillir un bouton afin de fermer ou d’ajuster un vêtement. En Couture Lingerie, la plupart des pièces ont des bords élastiqués. L’utilisation de boutonnières est donc inutile et tu devrais ne les utiliser que lorsque tu couds des vêtements de nuit ou d’intérieur.

 

Boxer :

Ce sous-vêtement, inspiré du vestiaire masculin, couvre davantage les hanches et les fesses qu’une culotte. Généralement en maille de coton et avec un élastique taille large (2cm ou plus), le boxer est très confortable et a un look plus sport que le shorty.

 

Bralette :

Importé des pays Anglo-saxons, le terme « bralette » désigne un type de soutien-gorge sans armatures, sans agrafe et généralement non rembourré. Conçu pour offrir confort et soutien léger, les bralettes sont généralement faites de tissus doux et extensibles. Très à la mode ces dernières années, elles sont appréciées pour leur style décontracté et leur confort.

 

Brassière :

Traditionnellement, la brassière est un type de soutien-gorge sans armature et sans bonnet, utilisé lors de pratiques sportives. Comme la bralette, la brassière offre un maintien léger et est faite de tissus extensibles. Très en vogue ces dernières années, la brassière revêt des designs de plus en plus élaborés et pour de nombreuses couturières… Une alternative douce et confortable aux soutiens-gorge à armature.

 

Bretelle :

En couture, le terme « bretelle » désigne une bande de tissu, de ruban ou de dentelle qui passe par-dessus les épaules pour maintenir un vêtement en place. Les bretelles lingerie sont généralement élastiques, ajustables et parfois même amovibles. Selon le style de ton dessous, les bretelles peuvent être simples et discrète ou ornées et décoratives.

 

Brésilien :

Tirant son nom du Brésil, où les styles de maillots de bain sont connus pour leur coupe échancrée et sexy, ce type de sous-vêtement est un savant mélange entre le string et la culotte traditionnelle. Ainsi, le Brésilien se caractérise par une coupe qui offre plus de couverture à l’avant et à l’arrière qu’un string, tout en étant plus échancré qu’une culotte classique. 

Pour découvrir les différentes pièces que tu peux réaliser en Couture Lingerie… Connaître leurs caractéristiques et difficultés techniques… Rdv dans la section “Annexes” de ton Carnet Couture Lingerie ! 

 

Broderie :

Ayant des racines profondes et anciennes dans de nombreuses cultures à travers le monde… La broderie est un type de décoration textile qui est réalisée à l’aide d’une aiguille ou d’un crochet et de fils de couleur. Qu’elle soit plus ou moins ajourée… Qu’elle soit réalisée à la main ou à la machine… La broderie est souvent utilisée pour embellir le design des pièces de lingerie.

 

Buste :

Le terme “buste” désigne la partie du corps humain qui comprend le torse (de la base du cou jusqu’à la taille) et la poitrine. Le buste est une zone complexe qui nécessite généralement des ajustements précis pour assurer le bien-aller de tes soutiens-gorges et autres pièces de haut du corps. Selon les morphologies, des pinces ou des découpes poitrine sont utilisées pour modeler le tissu de manière ajustée et confortable.

 

Bustier :

Comme son nom le laisse penser, le bustier est un type de vêtement ajusté destiné à mettre en valeur le buste et la poitrine. Sans bretelles ni manches, il s’arrête généralement à la taille ou au-dessus des hanches… Et est renforcé par l’ajout de baleines le long de ses coutures verticales. Pour offrir un soutien supplémentaire à la poitrine, le bustier peut même avoir des découpes bonnet !

Couture Lingerie : Vocabulaire des Mots en C

Cache-corset : 

Utilisé principalement au XIXe et au début du XXe siècle, le cache-corset est une pièce de lingerie destinée à être portée par-dessus le corset. Souvent orné de dentelles et de broderies, il ajoute une couche de raffinement et de finition à la tenue féminine tout en offrant une protection supplémentaire contre les frottements du corset.

 

Caleçon :

À l’origine, le caleçon est un sous-vêtement masculin couvrant le bas du corps et coupé dans un tissu rigide. Pourvu de jambes de longueur variable, réalisé dans des tissus confortables (y compris des mailles)… Il est aujourd’hui souvent porté comme vêtement d’intérieur.

 

Calicot (tissu) :

Généralement de couleur écrue ou beige, le calicot (ou “toile à patrons”), est un tissu de coton à l‘aspect brut et légèrement rugueux. Il est utilisé dans les ateliers de couture professionnels pour la réalisation de toiles. Ainsi, les couturiers peuvent mettre au point le bien-aller et le style des vêtements… Sans gaspiller de tissu plus coûteux ! Avant de pouvoir coudre ton calicot, il faut généralement le décatir (le repasser avec beaucoup de vapeur) pour le lisser et l’assouplir.  

 

Canette :

Qu’elle soit en métal ou en plastique… La canette est une petite bobine circulaire et plate se trouvant sous la plaque de ta machine à coudre. Elle contient le fil inférieur nécessaire à la formation des points de couture “classiques”. En Couture Lingerie, il est possible que tu doives ajuster la tension de ta canette pour t’assurer que tes coutures seront uniformes et régulières.

 

Capitonnage :

Technique emblématique de la Couture Lingerie et de l’esprit boudoir… Le capitonnage te permet d’ajouter du rembourrage entre deux couches de tissu pour créer une surface matelassée. La tendance étant aux dessous “seconde peau”, le capitonnage n’est plus trop utilisé pour la réalisation de sous-vêtements.

 

Caraco :

Le terme “caraco provient du provençal “caracara”, qui désigne un corsage typique du sud de la France. Traditionnellement, le caraco est une sorte de débardeur… Réalisé dans un tissu léger et doux (souvent rigide) et porté en guise de sous-vêtement ou de vêtement de nuit. Souvent ornés de dentelle, de broderies ou de rubans… Les caracos sont aujourd’hui portés comme vêtement à part entière. Contrairement aux débardeurs, les camisoles ont généralement de fines bretelles réglables.

 

Chaine (sens) :

En couture, le terme “chaîne” désigne l’ensemble des fils qui vont dans le sens de la longueur (soit parallèlement à la lisière). Tendus sur le métier à tisser, les fils de chaine forment la base sur laquelle les fils de trame sont ensuite entrelacés pour créer le tissu. Dans le sens de la chaîne, tes tissus sont généralement plus solides et moins extensibles

 

Chantilly (dentelle) :

La dentelle de Chantilly tire son nom de la ville de Chantilly, où elle fut largement produite au XVIIIe siècle. Très légère et délicate… Ornée de motifs floraux et de détails complexes… Cette dentelle était traditionnellement fabriquée à partir de fils de soie noirs ou blancs. Associée au satin de soie, la dentelle de Chantilly est une des matières emblématiques de la Couture Lingerie d’inspiration rétro.

Tu te demandes comment choisir et utiliser les dentelles lingerie ? Alors, ne manque pas la section “Annexes” du Carnet Couture Lingerie. Tu y trouveras toutes les informations nécessaires pour faire les bons choix, quel que soit ton projet couture !

 

Charmeuse (tissu) :

Généralement fabriquée à partir de soie, la charmeuse est un tissu satiné, lisse et brillant. Contrairement au satin qui brille des deux côtés… La charmeuse a une face “envers” à la texture mate. Comme le satin, la charmeuse est un tissu est très doux et fluide avec un bon drapé, ce qui la rend idéale pour la Couture Lingerie.

 

Chas :

En couture, le chas est le trou dans lequel du passes ton fil pour enfiler une aiguille à coudre. Sur une aiguille de machine, le chas est situé en bas de l’aiguille, près de sa pointe. En revanche, sur une aiguille à main, le chas est positionné à l’extrémité opposée. Le chas d’une aiguille est toujours proportionnel à la grosseur de sa tige. Comme en Couture Lingerie on utilise généralement des aiguilles fines… Pour éviter les prises de tête lors de l’enfilage de ton aiguille… Il faut que tu utilises des fils à coudre plutôt fins !

 

Chaussettes :

Vêtement tricoté qui couvre le pied et souvent une partie de la jambe… La chaussette est utilisée pour protéger le pied, fournir de la chaleur et absorber la transpiration.

 

Chemise-culotte :

Ancêtre du combi-short, la “chemise culotte” est le sous-vêtement léger qui était porté par les femmes des années 1920. Composé d’un haut à fines bretelles et d’une culotte flottante réunis à la taille, la chemise culotte s’enfile et est souvent boutonnée à l’entrejambe. Porté sous les robes, ce dessous offrait une alternative pratique et confortable à la lingerie contraignante de l’avant-guerre !

 

Chemise de jour :

Ancêtre de la combinette, la chemise de jour est le sous-vêtement léger et sans manche que nos arrières grands-mères portaient en dessous de leurs corsets. Souvent, en coton, ornée de dentelles et de broderies, la chemise de jour est reconnaissable par sa coupe ample et son style raffiné.

 

Chemise de nuit :

Vêtement porté par les femmes pour dormir… La chemise de nuit est généralement confectionnée dans des tissus doux et confortables (coton, soie). Sa longueur va du court (au-dessus du genou) au très long (aux chevilles) et elle peut être simple ou ornée de dentelle, broderies, volants… Quel que soit son style, la chemise de nuit est généralement conçue pour offrir confort et liberté de mouvement pendant le sommeil.

 

Chiné (tissu) :

Un tissu chiné est un type de tissu ayant un aspect moucheté. Cet effet est obtenu en utilisant des fils multicolores lors du tissage ou du tricotage. Les tissus chinés (souvent des jersey de coton de couleur gris clair) sont très souvent utilisés pour coudre des sous-vêtements masculins d’inspiration sportswear.

 

Ciseaux coupe-fils :

Les ciseaux coupe-fils ressemblent à des ciseaux sans anse et mesurent généralement entre 10 et 12 cm de long. Ils sont utilisés pour couper, avec netteté tous les fils qui dépassent au début et à la fin des différentes coutures de ton projet.

Tu te demandes quel matériel il te faudrait pour confectionner ta lingerie  ? Alors, ne manque pas la section “Annexes” du Carnet Couture Lingerie. Tu y trouveras une liste de tous les outils indispensables pour réaliser de jolies finitions, quel que soit ton projet Couture Lingerie !

 

Collants :

Sous-vêtement moulant qui couvre les jambes en entier, le collant est constitué de la réunion de deux bas et d’une culotte en tissu extensible. Il comporte également un gousset à l’entrejambe qui assure la mobilité des mouvements.

 

Colletage :

Cette technique consiste à appliquer un bord de finition (appelé colletage) autour du cou, des bas de manches ou des ouvertures de jambes d’un vêtement tricoté. Le colletage est généralement réalisé dans le tissu principal et est l’équivalent de la pose de biais pour les vêtements en maille. C’est une finition très utilisée pour les sous-vêtements masculins et les vêtements de type sportswear.

 

Combinaison :

Sous-vêtement réunissant la chemise de jour et le jupon, la combinaison est une pièce de lingerie très ancienne qui se porte en dessous des robes. Plus rarement utilisée de nos jours… La combinaison peut, selon les tissus que tu utilises : t’offrir une couche supplémentaire de chaleur sous tes robes d’hiver… Ou renforcer l’opacité de tes robes légères l’été ! Simple, gainante avec ou sans bonnets intégré… Quel que soit son style, la combinaison est généralement réalisée dans un tissu fluide et doux !

 

Confection :

Au XXe siècle, le mot “confection” était souvent utilisé pour désigner le processus de fabrication des vêtements “prêts-à-portés”. De la découpe des tissus… À la réalisation des finitions… Le terme “confection” implique toutes les étapes nécessaires pour transformer des tissus bruts en un produit fini.

 

Coques :

En lingerie, une coque est un élément en mousse rigide ou semi-rigide placé à l’intérieur des bonnets d’un soutien-gorge ou d’un maillot de bain. L’ajout de coques permet de donner du volume, du soutien ainsi qu’une forme spécifique à la poitrine. Qu’elles soient amovibles ou permanentes… Les coques sont ainsi souvent présentes dans les soutiens-gorge push-up, les Tee-shirt bra et les soutiens-gorge bandeau.

 

 

Corbeille (soutien-gorge) :

Le soutien-gorge corbeille est caractérisé par une coupe très horizontale et dégagée sur le dessus des bonnets. Grâce à ses longues armatures, le corbeille offre un bon maintien tout en laissant une grande partie de la poitrine découverte.

  

Corsage :

Dans le contexte de la couture, le “corsage” désigne la partie supérieure d’un vêtement féminin. Plus spécifiquement, le corsage couvre le buste des épaules à la taille en incluant le devant et le dos du vêtement. Comme il intègre la poitrine, le corsage joue un rôle crucial dans l’ajustement et le bien-aller de tes vêtements cousus main.

  

Corsage de base :

Un “corsage de base” est un patron de base qui sert de point de départ pour concevoir et créer des vêtements couvrants le buste. Modèle simple, sans détails superflus, le corsage de base n’inclut que les principales lignes de construction : pinces, lignes d’épaules, de coté et encolure. Une fois le corsage de base ajusté, il peut être utilisé pour créer rapidement des vêtements plus élaborés qui s’adapteront parfaitement au corps.

 

Corselet :

Peu utilisé de nos jours, le “corselet” est un type de sous-vêtement féminin conçu pour offrir une mise en forme du buste et plus particulièrement de la taille. Couvrant le buste mais pas la poitrine, le corselet est généralement renforcé par des baleines pour fournir un effet amincissant.

 

Corset :

Vêtement ajusté et rigide, souvent en tissu renforcé, utilisé pour modeler la taille et soutenir le buste.

 

Courbes :

Formes et contours du corps, souvent utilisés pour décrire la silhouette féminine ou les ajustements de vêtements.

 

Couture :

Ligne où les bords de deux pièces de tissu sont cousus ensemble.

 

Cran :

Petite encoche faite dans le tissu pour aider à aligner les pièces lors de l’assemblage.

 

Culotte :

Sous-vêtement féminin qui couvre le bas du corps, généralement avec une taille haute ou basse, et des variations de coupe pour s’adapter à différentes préférences de couverture.

 

Cran de montage :

En couture, un cran (ou cran de montage) est une marque appliquée sur une pièce d’un vêtement à coudre pour indiquer : l’emplacement de détails (plis, fronces, embus)… De lignes importantes (milieu devant, milieu dos, ligne de taille)… Ou même un raccord avec une autre pièce ! Tu veux en savoir plus sur les crans de couture ? Alors lis ceci !

Lexique de la Couture Lingerie : Mots Débutant par D

Débardeur :

Haut sans manches, souvent ajusté et porté comme sous-vêtement ou comme vêtement extérieur léger en été.

 

Décolleté :

Partie d’un vêtement ou d’une lingerie qui expose le haut de la poitrine et du cou, souvent conçu pour être flatteur et séduisant.

 

Découpe :

En couture, une découpe est une partie (ou pièce) ajoutée à un vêtement basique au moyen de coutures. Qu’elle soit horizontale, verticale, en ligne courbe ou droite… Une découpe permet généralement : D’améliorer le bien-aller du vêtement en le cintrant… De renforcer certaines parties du vêtement… Ou d’ajouter un deuxième tissu à ton vêtement. Très présentent en couture lingerie, les découpes te permettent d’ajouter des touches de dentelle ou de jouer avec les transparences !

 

Dentelle :

Tissu décoratif translucide avec des motifs complexes, souvent utilisé dans la lingerie.

 

Déshabillé :

Vêtement féminin léger et souvent transparent, porté généralement par-dessus d’autres vêtements ou de la lingerie, souvent associé aux tenues de nuit ou d’intérieur.

 

Dos nu :

Style de vêtement ou de lingerie qui laisse le dos complètement découvert, souvent en raison d’un décolleté plongeant dans le dos ou de l’absence de tissu au niveau du dos.

 

Doublure :

Couche de tissu ajoutée à l’intérieur d’un vêtement pour le renforcer ou le finir.

 

Droit fil :

C’est la direction dans laquelle un tissu a été tissé ou tricoté. Le Droit Fil (ou DF) d’un tissu est donc toujours parallèle à sa lisière. Cette direction est importante, car elle correspond à celle dans laquelle un tissu est le plus stable… Respecter l’alignement des Droits Fils est donc fondamental si tu veux te coudre des pièces lingerie de qualité !

Couture lingerie, les mots commençant par un E

Élasthanne :

Fibre synthétique élastique souvent ajoutée aux tissus pour leur donner des propriétés extensibles. Aussi connue sous le nom de spandex ou Lycra, l’élasthanne est résistante, légère et conserve sa forme originale après étirement.

 

Élastique :

Bande de caoutchouc ou de tissu utilisée pour donner de l’élasticité à un vêtement.

 

Empiècement :

Morceau de tissu ajouté à un vêtement pour des raisons fonctionnelles ou esthétiques.

 

Entoilage :

Tissu ou matériau utilisé pour renforcer certaines parties du vêtement.

 

Épingles :

Petits outils métalliques utilisés pour maintenir temporairement les pièces de tissu ensemble.

 

Extensible :

Qualité d’un tissu qui peut s’étirer et se détendre facilement, souvent grâce à l’utilisation de fibres synthétiques comme l’élasthanne. Les tissus extensibles offrent un confort accru et une meilleure liberté de mouvement.

Liste des Termes de la Couture Lingerie Débutant par F

Finitions :

Les finitions désignent les techniques utilisées pour traiter les bords ou les coutures des vêtements afin de les rendre propres, durables et esthétiquement agréables. Cela inclut des méthodes telles que le surjet, le roulotté, le zigzag, ou l’utilisation de bandes de propreté pour éviter l’effilochage du tissu.

 

Fermoirs :

Les fermoirs sont des dispositifs utilisés pour fermer et sécuriser les vêtements. Ils peuvent être des crochets, des boutons, des fermetures éclair, des agrafes, des boutons-pression, des rubans ou d’autres types de dispositifs qui maintiennent les parties du vêtement ensemble.

Vocabulaire de la Couture Lingerie : Termes Commençant par G

Gaine :

Sous-vêtement qui affine la silhouette.

 

Galbe :

En couture et en lingerie, le terme “galbe” se réfère à la forme ou au contour d’une partie du vêtement, souvent utilisé pour décrire la façon dont un vêtement épouse ou met en valeur les courbes du corps.

 

Galon :

Bande décorative ou fonctionnelle cousue sur un vêtement.

 

Guêpière :

Type de corset court et ajusté, souvent avec des jarretelles attachées.

Glossaire de la Couture Lingerie : Les Termes en H

Halter :

Un haut ou une robe avec un décolleté qui se ferme ou se noue autour du cou, laissant les épaules et le dos dégagés. C’est une coupe de vêtement qui est soutenue par des bretelles autour du cou plutôt que par des bretelles sur les épaules.

 

Hanches :

Partie latérale du corps humain située entre la taille et les cuisses. En termes de vêtements et de lingerie, “hanches” fait référence à la partie du corps où les sous-vêtements ou les vêtements sont conçus pour s’ajuster et offrir un bon galbe.

 

Haute couture :

La haute couture désigne la création de vêtements sur mesure et souvent faits à la main, réalisés par des maisons de couture renommées et respectant des normes de qualité et de savoir-faire élevées. Ces vêtements sont souvent des pièces uniques et peuvent être très coûteux en raison de la haute qualité des matériaux et des techniques utilisées.

Les Termes Clés de la Couture Lingerie : Mots Commençant par J

Jarretelles :

Bandes élastiques ou non attachées à la ceinture d’un sous-vêtement pour soutenir des bas.

 

Jupon :

Le jupon est une pièce de vêtement féminin, souvent une jupe ou une robe, portée sous une autre jupe ou robe pour lui donner du volume. Historiquement, les jupons étaient faits de crinoline ou de tissus rigides, mais aujourd’hui, ils peuvent être faits de tissus légers pour ajouter du volume sans rigidité excessive.

Dictionnaire de la Couture Lingerie : Mots en K

Kimono :

Le kimono est un vêtement traditionnel japonais caractérisé par des manches larges et une ceinture appelée obi. Il est souvent porté lors d’occasions spéciales au Japon, comme les cérémonies de thé, les mariages et les festivals. Le kimono est généralement fait de soie ou d’autres tissus de haute qualité et peut être richement orné de motifs et de broderies.

Vocabulaire Couture Lingerie : Les Termes Commençant par L

Leggings :

Les leggings sont des vêtements ajustés qui couvrent les jambes, généralement fabriqués à partir de tissus extensibles comme le spandex, le nylon ou le coton mélangé. Ils sont souvent portés sous des jupes, des robes ou seuls avec des hauts longs. Les leggings peuvent être utilisés comme vêtements de sport ou comme vêtements décontractés, en fonction de leur matériau et de leur conception.

 

Lycra :

Le Lycra est une marque déposée de fibre élasthanne produite par la société Invista. L’élasthanne est une fibre synthétique connue pour sa grande élasticité et sa capacité à retrouver sa forme initiale après avoir été étirée. Il est souvent utilisé dans la fabrication de vêtements extensibles tels que les leggings, les maillots de bain, les sous-vêtements et les vêtements de sport pour offrir confort, ajustement et liberté de mouvement.

Vocabulaire Couture Lingerie : Les Mots en M

Machine à coudre :

Appareil mécanique ou électrique utilisé pour coudre des tissus.

 

Maillot de bain :

Vêtement de bain souvent en deux pièces (haut et bas) ou une pièce.

 

Matelassage :

Technique de couture qui consiste à créer des motifs en relief sur le tissu.

 

Morphologie :

La morphologie fait référence à la forme et à la structure du corps humain, en particulier en ce qui concerne les proportions, les lignes et les contours. En mode et en lingerie, comprendre la morphologie aide à choisir les vêtements qui mettent en valeur les points forts et qui correspondent à la silhouette d’une personne.

 

Microfibre :

Les microfibres sont des fibres synthétiques ultra-fines, souvent composées de polyester ou de polyamide (nylon). Elles sont réputées pour leur douceur, leur légèreté et leur capacité à sécher rapidement. Les tissus en microfibre sont utilisés dans une variété de vêtements de sport, de sous-vêtements et de vêtements de tous les jours en raison de leurs propriétés respirantes et de leur confort.

 

Modal :

Le modal est une fibre textile fabriquée à partir de fibres de cellulose de bois, généralement de hêtre. Il est connu pour sa douceur, sa résistance et sa capacité à rester doux même après de nombreux lavages. Les vêtements en modal sont souvent appréciés pour leur confort et leur toucher soyeux, et sont utilisés dans la fabrication de sous-vêtements, de pyjamas, de T-shirts et d’autres vêtements de qualité supérieure.

 

Mousseline :

La mousseline est un tissu léger, transparent et finement tissé, généralement fait de soie, de polyester ou de coton. Elle est connue pour sa texture fluide et douce, souvent utilisée dans la confection de vêtements délicats comme des robes de soirée, des foulards et des blouses.

Liste des Termes de la Couture Lingerie Débutant par N

Nœud :

Ornement souvent utilisé dans la lingerie pour la décoration.

 

Nude :

Le terme “nude” désigne une couleur chair ou une teinte naturelle qui se rapproche de la couleur de la peau humaine. En matière de lingerie, les sous-vêtements de couleur nude sont conçus pour se fondre discrètement sous les vêtements et donner l’illusion d’une peau nue. 

 

Nuisette :

Une nuisette est un vêtement de nuit léger et féminin, souvent court et fluide. Généralement cousue dans de la soie, du coton léger ou de la dentelle, la nuisette peut être ornée de détails délicats comme des broderies, des rubans ou de la dentelle. 

Couture Lingerie : Vocabulaire des Mots en O

Ourlet :

Bordure repliée et cousue d’un vêtement.

 

Ourlet roulotté :

Finition d’ourlet fine et enroulée, réalisée souvent avec un pied spécial de machine à coudre

Les termes couture lingerie commençant par un P

Panty :

Le panty est un type de sous-vêtement féminin qui couvre les hanches et le bas du ventre, tout en offrant une couverture modérée des fesses. Il est généralement conçu pour être confortable et peut être fabriqué dans une variété de styles et de matériaux.

 

Parure :

Une parure désigne un ensemble coordonné de sous-vêtements ou de lingerie comprenant souvent un soutien-gorge assorti à une culotte, un string ou un shorty. Il peut également inclure des accessoires comme des porte-jarretelles et des bas, créant ainsi un ensemble harmonieux.

 

Patron de couture :

C’est la reproduction à taille réelle, sur papier ou sur toile, des différentes pièces d’un vêtement. C’est lui qui te permet de découper toutes les parties qui entrent dans la confection de ton futur dessous. Pour t’aider, le patron de couture est généralement accompagné d’explications techniques. Celles-ci peuvent se présenter sous forme de courts textes, de dessins ou même de tutos vidéo. Grâce à ces explications techniques, tu es guidée pas à pas dans la réalisation de ton projet couture. Si tu veux en savoir plus sur les différents formats des patrons de couture, je te conseille de lire cet article.

 

Patronage (ou patronage) :

Dans le vocabulaire couture lingerie, le mot patronnage est parfois utilisé comme synonyme du terme “Patron de couture”… Mais contrairement au patron de couture, le patronage n’est pas accompagné d’explications techniques ! Le terme désigne donc uniquement les pièces de papier qui te servent à couper les pièces de tissus de ton projet couture.Un patronage a toujours des valeurs de couture intégrées.

 

Peignoir :

Le peignoir est un vêtement de nuit ou d’intérieur, souvent en tissu léger comme le coton, le satin ou le velours, porté par-dessus d’autres vêtements ou directement sur la peau après le bain. Il est généralement utilisé pour se couvrir et se réchauffer tout en restant confortable à la maison.

 

Pince :

Petite coupe dans le tissu pour ajuster la forme.

 

Piquer :

Action de coudre une ligne de points droits ou zigzag sur un tissu.

 

Plis :

Pliage du tissu pour créer du volume ou de la structure.

 

Plongeant :

Le terme “plongeant” est utilisé pour décrire un décolleté profond sur un vêtement, généralement un soutien-gorge ou une robe, qui descend bas entre les seins. Cela crée un effet de décolleté prononcé et séduisant.

 

Plumetis :

Le plumetis est un motif décoratif composé de petits pois brodés ou imprimés sur un tissu, souvent utilisé dans la lingerie et d’autres vêtements féminins pour ajouter une touche de délicatesse et de romantisme.

 

Pois :

Les pois sont des motifs en forme de petits cercles réguliers qui peuvent être brodés, imprimés ou tissés sur un tissu. Ils sont utilisés comme décoration sur divers vêtements et accessoires, y compris la lingerie.

 

Poitrine :

Ce terme fait référence aux seins ou à la région de la poitrine féminine. En contexte de lingerie, il est souvent utilisé pour décrire des styles de soutien-gorge ou de maillots de bain qui mettent en valeur ou soutiennent la poitrine.

 

Polyamide :

Le polyamide est une fibre synthétique largement utilisée dans la fabrication de lingerie et d’autres vêtements en raison de sa légèreté, de sa résistance et de sa capacité à sécher rapidement. Il est connu pour être doux au toucher et confortable à porter.

 

Polyester :

Le polyester est une fibre synthétique populaire dans l’industrie textile en raison de sa résistance aux plis, de sa durabilité et de sa facilité d’entretien. Il est souvent mélangé avec d’autres fibres naturelles ou synthétiques pour créer des tissus pour la lingerie et d’autres vêtements.

 

Porte-jarretelle :

Un porte-jarretelle est un accessoire de lingerie qui se porte autour de la taille pour soutenir des bas, généralement équipé de clips ou d’agrafes pour attacher les jarretelles aux bas. Il est souvent utilisé pour ajouter une touche de séduction et de glamour à l’ensemble de lingerie.

 

Push-up :

Un push-up est un type de soutien-gorge conçu pour donner l’illusion de seins plus volumineux et plus pleins en utilisant des bonnets rembourrés ou des coussinets sous les seins. Il est conçu pour rehausser et mettre en valeur la poitrine.

 

Pyjama :

Un pyjama est un ensemble de vêtements de nuit composé généralement d’un haut et d’un bas assortis, souvent en tissu confortable comme le coton, le satin ou le flanelle. Il est porté pour dormir ou pour se détendre à la maison.

Couture Lingerie : Définitions des Termes Commençant par R

Rayures :

Motif décoratif composé de lignes parallèles sur un tissu, utilisé dans la lingerie et d’autres vêtements pour ajouter du style et de la texture.

 

Recouvreuse :

Une recouvreuse est une machine à coudre spéciale utilisée principalement pour réaliser des coutures d’ourlet ou de finition sur des vêtements et des textiles, notamment dans le domaine de la couture lingerie et des vêtements stretch.

 

Rembourrés :

Des vêtements, comme des soutiens-gorge, qui sont remplis de matériau doux pour ajouter du volume ou de la forme, souvent utilisés pour les soutiens-gorge push-up.

 

Repassage :

Action de lisser les coutures et les plis du tissu avec un fer à repasser.

 

Réglables :

Des éléments de vêtements, comme les bretelles ou les fermetures à crochets, qui peuvent être ajustés pour s’adapter confortablement à différentes tailles ou préférences.

 

Résille :

Tissu léger et extensible avec un motif de maille, souvent utilisé dans la lingerie pour créer des détails transparents et séduisants.

 

Ruban :

Matériau plat et étroit utilisé pour décorer ou renforcer les bords des vêtements de lingerie, souvent fait de tissu, de satin ou d’autres matériaux.

Les Termes Clés de la Couture Lingerie : Mots Commençant par S

Satin :

Un tissu lisse, brillant et soyeux, souvent utilisé dans la lingerie pour son aspect luxueux et confortable.

 

Seconde peau :

Des vêtements, y compris des sous-vêtements, qui sont conçus pour épouser étroitement les contours du corps, procurant ainsi une sensation de seconde peau.

 

Serre-taille :

Un type de sous-vêtement ou de vêtement extérieur ajusté qui serre la taille, souvent avec des baleines pour modeler la silhouette.

 

Shorty :

Une culotte ou un bas de maillot de bain qui a une coupe semblable à un short, offrant plus de couverture sur les hanches et les fesses.

 

Slip :

Une culotte ajustée qui couvre les fesses et l’aine, souvent avec une coupe basse sur les hanches.

 

Soutien-gorge :

Un sous-vêtement féminin conçu pour soutenir et mettre en valeur la poitrine, disponible dans une variété de styles et de formes pour différents besoins et préférences.

 

Strass :

Petits cristaux ou pierres artificielles utilisés pour décorer la lingerie et d’autres vêtements, ajoutant un éclat et une touche de glamour.

 

String :

Culotte avec une bande de tissu mince à l’arrière.

 

Surfiler :

Finition des bords du tissu avec une surjeteuse ou un point zigzag pour éviter l’effilochage.

 

Surjeteuse :

Machine à coudre spécialisée dans la finition des bords des tissus pour éviter qu’ils ne s’effilochent.

Liste des Termes de la Couture Lingerie Débutant par T

T-shirt :

Un vêtement de base à manches courtes ou longues, généralement en coton, porté près du corps et souvent utilisé comme sous-vêtement.

 

Tanga :

Culotte avec moins de couverture à l’arrière qu’un slip classique.

 

Taille :

Partie d’un vêtement qui entoure la taille du porteur.

 

Teintes :

Les différentes nuances de couleur d’un tissu, souvent utilisées pour décrire la variété des couleurs disponibles dans les vêtements de lingerie.

 

Tissu :

Matériau utilisé pour fabriquer des vêtements.

 

Tour de poitrine :

La mesure autour de la partie la plus large de la poitrine, utilisée pour déterminer la taille des soutiens-gorge et d’autres vêtements supérieurs.

 

Transparent :

Un tissu ou un vêtement qui permet de voir à travers, souvent utilisé dans la lingerie pour un effet esthétique ou séduisant.

 

Tulle :

Tissu léger et translucide utilisé dans la lingerie pour créer du volume ou de la texture.

Le vocabulaire de la couture lingerie : les mots en V

Valeur de couture :

La valeur de couture (parfois appelée marge de couture) correspond à l’espace supplémentaire qui est ajouté tout autour des différentes pièces de ton dessous pour te permettre de les coudre ensemble. En couture lingerie les valeurs de couture sont généralement comprises entre 0,6 et 1cm.

 

Velours :

C’est un tissu doux et luxueux caractérisé par sa surface douce et brillante, créée par des fibres courtes coupées qui sont érigées dans une direction uniforme. Avec son aspect élégant et sa texture agréable au toucher, le velours est souvent associé à l’esprit boudoir et donc à l’univers de la lingerie.

 

Viscose :

Il s’agit d’une fibre textile artificielle dérivée de la cellulose, généralement fabriquée à partir de bois ou de plantes comme le bambou. La viscose est généralement appréciée en couture lingerie pour sa douceur, son confort et sa respirabilité.

 

Volant :

C’est une bande de tissu froncée ou plissée et ajoutée à un vêtement pour créer du mouvement ou de la décoration. Les volants te permettent d’ajouter rapidement une petite touche rétro à ta lingerie cousue-main. 

Couture lingerie : Vocabulaire des mots commençant par un Z

Zigzag :

Point de couture utilisé pour empêcher le tissu de s’effilocher ou pour coudre des tissus élastiques.

Et voilà !

Grâce à ce Vocabulaire Couture Lingerie, tu maîtrises maintenant tous les termes techniques de la Couture Lingerie !

N’hésite pas à revenir à ce lexique chaque fois que tu en auras besoin… Bonne couture !